Maladies des équidés

VOIR AUSSI

Les plantes toxiques

Alerte épidémie équine !!!


Retour 

Les Coliques

Les coliques sont des douleurs abdominales qui peuvent survenir en cas de stress, d'un parasitisme ou dues à une ingestion trop rapide des aliments. Un effort violent pendant la digestion, un brusque changement de régime alimentaire ou un excès de légumineuse peuvent aussi en être la cause. 

♦ Colique spasmodique
 
Les baisses de températures, ou à l'absorption d'eau très froide en sont les principales causes. Il touchent plus particulièrement les chevaux nerveux et fins.
 
Les principaux symptômes sont :
 
  • coliques violentes et subites suivies de moments d'accalmie
  • le cheval est inquiet
  • le cheval se roule
  • bruits intestinaux

Que faire en attendant votre vétérinaire ?

Il faut bouchonner le cheval et le couvrir. Le faire marcher permet d'éviter qu'il se roule. Le vétérinaire administrera du colifuge

♦ Indigestion stomacale 

Les indigestions stomacales peuvent être très graves si elles s'accompagnent d'une déchirure d'estomac. Les causes de ce genre de colique sont multiples : aliments absorbés en trop grande quantité ou trop rapidement, aliments mal mastiqués, changements climatiques, effort physique après un repas.

Les principaux symptômes sont :

  • coliques au départ légères puis, qui s'intensifient
  • muqueuse oculaire rouge
  • ventre dur et tendu
  • poux accéléré
  • le cheval est inquiet 
  • le cheval se regarde les flancs

Les complications possibles :

De graves complications peuvent survenir en cas de vomissements. Dans la majorité des cas, les vomissements signalent une déchirure stomacale. Cette lésion est malheureusement irréparable et entraîne la mort certaine du cheval.
Le seul cas de vomissement n'entraînant pas la mort est celui du à la paralysie de l'estomac.

Une autre complication engendrant la mort du cheval est la rupture du diaphragme. Cette déchirure diaphragmatique peut survenir quand le cheval se laisse tomber. Pendant cette action du cheval, l'estomac gonflé inflige une trop grande pression sur le diaphragme qui se rompt.

Les symptômes de complication sont :

  • cheval prenant la position de chien assis
  • vomissements
  • poux faible
  • sueurs froides
  • douleurs abdominales qui s'atténuent

Dans tous les cas, il faut appeler d'urgence le vétérinaire. Le cheval devra être bouchonné et couvert. On pourra le faire boire mais seulement par petites quantités. Il faudra le faire marcher et l'empêcher de se rouler et de se coucher.

Il faut garder en mémoire qu'un geste brusque pourrait provoquer une déchirure de son estomac ou de son diaphragme.

♦ Indigestion intestinales aiguës

Les symptômes et les manifestations de la maladie :

Les causes principales des indigestions intestinales aiguës sont les refroidissements, les fortes chaleurs, une eau ingérée trop rapidement ou trop froide et des aliments verts ou difficiles à mastiquer. Certains chevaux sont prédisposés à cette maladie. Par exemple, les chevaux ayant une mauvaise dentition, des surdents ou ayant une très mauvaise digestion. Egalement, ceux qui sont trop gourmands ou victimes d'un surmenage ou encore ayant des repas irréguliers.

Les symptômes majeurs sont :

  • le cheval est inquiet, il se regarde les flancs
  • il se roule
  • ventre tendu et ballonné
  • ralentissement jusqu'à cessation de l'activité intestinale

Les conséquences de ce type d'indigestion peuvent être très graves.
En effet, en cas de ballonnement trop importants, le cheval peut mourir d'asphyxie, d'hémorragie ou des suites d'une déchirure intestinale.

Dès les premiers signes, appelez d'urgence le vétérinaire
Le cheval devra être bouchonné et couvert. Il faudra le faire marcher et éviter qu'il se roule.
Celui-ci lui fera une piqûre d'extrait post-hypophysaire et des lavements.
Pour stopper la digestion, on lui administrera un colifuge digestif sans opiacés.
En cas de douleurs trop violentes, une saignée pourra être effectuée. Il y aura une amélioration de l'état du cheval dès l'expulsion des premiers crottins.
Lorsque les coliques auront été stoppées, le vétérinaire prescrira au cheval un traitement à base de poudre de noix vomique, de gentiane.

Myopathie atypique des équidés

La myopathie atypique, encore appelée myoglobinurie atypique des chevaux au pré, est une maladie généralement fatale se caractérisant par une dégénérescence sévère des différents groupes musculaires, dont les muscles intervenant dans la respiration, la posture, ou encore le muscle cardiaque. Tous les équidés (chevaux, ânes, ...) sont concernés par la myopathie atypique lorsqu'ils séjournent en pâture la majeure partie de la journée au printemps et à l'automne. Elle n'est pas contagieuse mais plusieurs cas peuvent se déclarer dans le même pré.

Les facteurs de risque

Certaines conditions favoriseraient cette maladie :

  • conditions environnementales particulières : prairie souvent en pente, arbres, etc.
  • conditions climatiques : humidité importante, vent, coup de froid, etc. 

Contrairement à la myopathie induite par l'exercice, l'effort physique n'est pas du tout responsable.

Les poulains et les jeunes chevaux apparaissent particulièrement sensibles.

Déceler la myopathie atypique

Symptômes d'un cheval vivant principalement au pré, sans effort physique préalable :

  • faiblesse, raideur, difficulté ou refus de se déplacer
  • difficulté à se relever
  • tremblements musculaires
  • sudation localisée ou généralisée
  • urine anormalement foncée
  • respiration difficile
  • température rectale anormalement basse (< 37°C)

L'observation de ces symptômes est un signal d'alerte pour appeler d'urgence un vétérinaire qui pourra identifier les symptômes spécifiques de la myopathie atypique :

  • tachycardie,
  • souffle cardiaque,
  • polypnée et/ou dyspnée,
  • diathèse hémorragique
  • myoglobinurie,
  • hypothermie,
  • dysphagie avec éventuellement obstruction œsophagienne,
  • distension de la vessie objectivée par fouiller rectal, etc.

Tous les symptômes ne sont pas toujours présents.

Le diagnostic définitif repose nécessairement sur l'autopsie (plus de 80% des chevaux souffrant de myopathie atypique décèdent dans les 48 heures) grâce à l'identification de lésions histologiques typiques. Cette autopsie est primordiale car elle vous permettra de déterminer si votre prairie est à risque.

 Que faire en attendant votre vétérinaire ?

  • Couvrez votre cheval si le temps est froid et essayez d'améliorer son confort 
  • Prenez les mesures nécessaires pour le transporter en vue d'une hospitalisation éventuelle
  • Rentrez les autres chevaux de cette prairie en écurie lorsque cela est possible ou changer les de pature.

Les sujets ayant pâturé dans une prairie où un cas de myopathie atypique a été confirmé doivent être surveillés de façon intensive pendant, au minimum, 48 heures.


 

Soigner la Myopathie Atypique

La cause de la maladie n'étant pas encore connue, seuls des médicaments visant à limiter la douleur et les lésions associées à la destruction des muscles peuvent être administrés.

Les mesures préventives

La seule mesure préventive consiste à garder les chevaux en écurie durant les périodes à risque (principalement, de mi-octobre à fin novembre et de mi-mars à mi-mai). La myopathie atypique ne présentant pas les caractéristiques d'une maladie contagieuse, aucune mesure sanitaire ne doit être envisagée.

Haut de Page


Retour

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Bonjour,

prochainement-gif.gif le site e-monsite (http://parlonscheval-parlonscomminges.e-monsite.com/) de l'association Parlons Cheval, Parlons Cominges (PC, PC) sera définitivement fermé.

Néanmoins, il est toujours possible de nous visiter sur le siteffe.jpg https://parlonscheval-parlonscomminges.ffe.com/ (en cours de modification). 

Nous vous remercions de votre compréhension.

Nous sommes désolés pour la gêne occasionnée.


chevaux-animes.gifchevaux-animes.gifchevaux-animes.gif

 

“ Toute l'équipe de Parlons Cheval Parlons Comminges vous souhaite une belle et heureuse année 2018, remplie de joie, d'amour, la santé pour vous et vos chevaux...de magnifiques moments à cheval à la découverte de nouveaux lieux et une super 7ème édition de Follement Cheval bien sûr!!! ”

contactez-nous-1.jpg